On se cultive

On peut être surpris par la richesse culturelle d’un si petit bout de terre… Pour la découvrir tout en vous promenant, procurez-vous le livre « Ouessant, chemins et légendes » (auteur Elisabeth Coutrot), paru en juillet 2012 aux éditions Coopbreizh. Vous y découvrirez le patrimoine légendaire d’Ouessant, lié aux paysages insulaires, vous apprendrez des tas de choses émouvantes, intrigantes, sur l’histoire de l’île.

musées

Ouessant vous offre un musée unique en France, le Musée des Phares et Balises, situé dans le phare du Creac’h. Vous y sont contés l’histoire épique de la construction des 5 phares de l’île, les naufrages autours de l’île, la vie des Ouessantin(e)s et la vie des gardiens de phare. Des objets, des maquettes, des films sont là pour éclairer de nombreux aspects de cette société îlienne si particulière. Une exposition “Ouessant au vent de l’histoire : 20 ans de fouilles archéologiques à Mez Notariou” démontre que Ouessant était déjà à l’Âge de fer le passage maritime obligé entre le nord et le sud de l’Europe, et révèle la mise au jour d’un village protohistorique.

La maison du Niou, premier écomusée de France, nous fait découvrir une maison traditionnelle ouessantine, telle qu’elles étaient jusqu’au début du XXe siècle. Intérieur et extérieur nous racontent la vie de ces femmes qui devaient se débrouiller seules, leurs hommes étant au loin, en mer. À côté un petit musée avec des objets de marins, des costumes traditionnels, des objets religieux.

La Maison du Niou

• le CEMO : Centre d’étude du milieu d’Ouessant. Cette association, basée près du phare du Creac’h, organise des sorties natures en été et reçoit des groupes scolaires ou adultes. Sujets de prédilection : la faune, la flore d’Ouessant, l’évolution des paysages… 400 espèces d’oiseaux ont été relevées au moment des migrations ; il en reste 150 à 200 en permanence. Pour en savoir plus http://www.cemo-ouessant.fr

• le phare du Stiff : c’est le premier phare construit sur l’île en 1695 par Vauban. On peut gravir les 104 marches pour admirer la vue (vérifier les horaires d’ouverture à l’office du tourisme).

Événements culturels

Salon international du livre insulaire
depuis 1999, le 3e week-end d’août,  ce Salon célèbre les écrivains des îles, la culture et la littérature insulaire. Remise d’un  prix, lectures publiques, conférences, salon avec éditeurs et écrivains, création d’une résidence d’écrivain au sémaphore du Créac’h, édition d’une revue littéraire L’Archipel des îles, l’association Cali fait un travail remarquable. Depuis 2012 la Maison des îles et des Livres abrite une bibliothèque thématique sur les îles, organise des rencontres toute l’année avec les écrivains en résidence au sémaphore, ainsi que des expositions.  http://www.livre-insulaire.fr

Festival de musique classique
On peut écouter de la musique classique début août dans l’église de Lampaul, lors du festival Musiciennes à Ouessant. Ce festival met à l’honneur chaque année une femme compositeur, et des musiciennes viennent interpréter son œuvre, avec un concert différent chaque soir.  http://www.musiciennesaouessant.com

Festival de musique rock
Le deuxième week-end de septembre, l’Ilophone propose 3 jours de musique non stop. Ambiance assurée.

Expositions et pratiques artistiques
De nombreuses expositions ont lieu toute l’année.
Ouessant est aussi un lieu rêvé pour les aquarellistes, les paysages et les lumières changeantes sont un bonheur et incitent à la méditation et l’observation. Apportez votre boîte d’aquarelle et vos crayons !

Cette entrée a été publiée dans On se cultive, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.