Petra, Ulla, et Cie à Ouessant

L’année 2014 commence en fanfares et trompettes ! Une trentaine de dépressions se sont suivies, avec des rafales de vent à 150km/h et des grandes marées (jusqu’à 114 de coefficient). Ouessant est aux premières loges pour recevoir les brises marines et la houle, heureusement les maisons sont construites en fonction des contraintes météorologiques et résistent plutôt bien.

Par contre, notre cabane de jardin en bois n’a pas résisté à l’assaut final d’Ulla, et s’est littéralement envolée !

Les dégâts sur l’île : la route au-dessus de la plage de Korz est hors service, asphalte fendu, parapet endommagé, escalier d’accès à la plage démoli. Aux deux ports, des parapets à refaire, inondation des locaux du port de Lampaul. Des sources ont ressurgi un peu partout, y compris dans les maisons. Un phoque (mort) a été projeté sur l’herbe à Pern, en compagnie de nombreux déchets, filets de pêcheurs, algues et poissons. L’île est entourée d’une épaisse chantilly, écume de mer qui s’envole en gros flocons.La végétation souffre, des arbres sont déracinés, les jardins sont grillés par le vent.

Cette entrée a été publiée dans Actualités. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.